Guinée : le double scrutin perturbé dans plusieurs endroits

Les guinéens sont appelés aux urnes ce dimanche 22 mars pour renouveler leur parlement et approuver ou non la constitution proposée par le président de la République, le professeur Alpha Condé. Un double scrutin boycotté et contesté par l’opposition guinéenne qui dénonce « une mascarade électorale».

A Conakry, ces élections ont été perturbées dans plusieurs endroits. A Hamdallaye, à Cosa, à Wanindara et à Sonfonia par exemple des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Le matériels électoral a été détruit dans certains centre ou bureau de vote. Les mêmes situations sont signalées à Mamou où le centre Loppet ( 11 bureaux de vote) a été attaqué par des « opposants», à Télemelé et autres.

Dans la commune de Matoto, le vote même s’il n’a pas connu une grande affluence se déroule sans incidents.

Plusieurs bureaux de vote ont ouvert avec un retard variant entre 30 minutes à deux heures. Les kits sanitaires ne sont pas aussi visibles dans tous les centres de vote comme l’avaient promis les autorités.

leave a reply