Boké: des opposants à la nouvelle constitution dans la rue

la situation est très tendue ce jeudi, 27 février 2020, au quartier Wanindara, dans la commune de Ratoma. Les affrontements qui ont commencé dans la matinée entre des jeunes manifestants et les forces de l’ordre, se sont poursuivis dans l’après-midi, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

C’est une journée difficile que vivent aujourd’hui les agents de sécurité déployés dans le quartier Wanindara pour le maintien d’ordre. Car, ils font face à des jeunes partisans du FNDC plus que jamais déterminés à protester contre les élections législatives et le référendum constitutionnel du 1er mars prochain. Un double scrutin contesté par l’opposition et qui, s’il réussit, ouvrirait au président Alpha Condé la voie à un troisième mandat.

Après un petit moment de répit, les affrontements ont repris de plus belle entre les deux camps. Les jeunes érigent des barricades sur la chaussée et s’affrontent à coups de pierres et de gaz lacrymogène avec les policiers et gendarmes, qui tentent de rétablir l’ordre dans la zone. Chaque fois, les agents parviennent à repousser les jeunes dans le quartier et à libérer la route.

Mais, les manifestants reviennent toujours plus déterminés. Les mêmes scènes se poursuivent et se répètent depuis plusieurs heures, notamment au niveau du carrefour marché, un des points chauds de ce quartier. Pour l’heure, on n’a pas enregistré de morts ni de blessés encore moins d’arrestations dans cette partie de la capitale guinéenne.

Guineematin.com