Mamou : journée mouvementée après le confinement de plusieurs opposants

Une délégation du parti dirigé par le chef de file de l’opposition guinéenne composée de députés a passé plusieurs heures  confinée dans leur hôtel ce samedi 22 février à Mamou. Très tôt, les forces de l’ordre ont bouclé les issues de l’hôtel empêchant donc tout mouvement des opposants en mission dans cette ville.

Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, Cellou Baldé député uninominal de Labé, Halimatou Dalein Diallo et les autres membres de la délégation voulaient tenir un meeting pour sensibiliser leurs militants sur la nouvelle constitution.

Dès que la nouvelle s’est répandue, des jeunes sont sortis pour ériger des barricades en villes  et brûler des pneus sur la chaussée. Les forces de l’ordre n’ont pas tardé à réagir, à l’aide des bombes lacrymogènes, elles ont dispersé les manifestants. Entre temps, des affrontements ont éclaté entre les deux parties.

 Le commerce et les autres activités informelles notamment ont été paralysés.

Aux dernières nouvelles, les émissaires de l’UFDG ont été «libérés» après l’implication des religieux. Le meeting lui est renvoyé à plus tard car le président de la République y est attendu demain dimanche.

Bhoye Bah