Manifestations du FNC : commerce et circulation paralysés, des blessés par balles à Conakry

La coordination du Front National pour la Défense de la Constitution appelle à des manifestations ce mercredi et demain jeudi dans tout le territoire. A Conakry, l’appel a été suivi au compte de la première journée. Quelques blessés dont certains par balles et des arrestations sont enregistrés.

Les opposants à la nouvelle constitution continuent les actions de résistance active pour empêcher le referendum. Ce mercredi, certains d’entre eux sont sortis manifester dans leurs quartiers. Bonfi, Dar-es-Salam, Wanindara, Kountia sont entre autres les quartiers qui ont connus des manifestations des opposants à la nouvelle constitution. Au moins trois blessés dont certains par balles ont été enregistrés. Un capitaine de police fait partie des blessés. Capitaine Youla, chef section de la CMIS de Bonfi a été touché par un projectile à la tête lors des échanges de gaz lacrymogène contre cailloux.

Plusieurs arrestations sont signalées dans les rangs des opposants dont des femmes.

Bhoye Bah