Rencontre CEDEAO-partis politiques: Cellou et Cie insistent sur les points de friction

A leur tour, les partis de l’opposition politique, membres du FNDC, ont conféré avec la délégation de la commission de la CEDEAO, ce lundi au siège de la représentation de l’organisation sous-régionale, à Conakry.

Conduite par El Hadj Cellou Dalein Diallo, la délégation de l’opposition, dans sa communication, a rappelé à celle de la CEDEAO, les véritables sources de la crise, que sont : les législatives, le référendum, les violations des droits de l’homme par le régime en place…

Nonobstant, elle a réitéré sa bonne foi à œuvrer pour la consolidation de la paix et de l’Etat de droit en Guinée.

« Si l’objectif de la commission de la CEDEAO, c’est de préserver la Guinée du terrorisme, de la violence, nous, on lui a dit qu’on est disposé, nous aimons ce pays, c’est pourquoi nous faisons la politique, nous qui sommes là. C’est parce que nous aimons le pays et lorsque tu aimes un pays, tu veux de sa sécurité. Nous ne voulons pas que la paix soit menacée dans notre pays. Si c’est pour construire la paix, construire une démocratie apaisée, consolider l’État de droit, il peut compter sur nous. Tous les moyens qui peuvent conduire à ça, nous sommes prêts à en discuter avec qui de droit », a mis en avant le chef de file de l’opposition guinéenne, au sortir de la rencontre.

Dr Ousmane Kaba, Faya Millimouno, Me Abdoul Kabèlè Camara, Dr Boubacar Barry et des représentants d’autres partis membres du FNDC, faisaient partie de cette délégation.

Après l’opposition politique membre du FNDC, la délégation devrait, selon nos informations, recevoir les partis politiques de l’opposition, qui participent aux élections législatives du 1er mars prochain.

Avec mosaiqueguinee.com