Victime de la récente manifestation du FNDC, Mamadou Sow a rejoint sa dernière demeure

Tué par balle mardi dernier au quartier Cosa, dans la commune de Ratoma, Mamadou Sow a été inhumé ce vendredi 17 janvier au cimetière de Bamabéto où plusieurs victimes des manifestations du FNDC et de l’opposition sont enterrés.

Responsables et militants du Front National pour la Défense de la Constitution se sont mobilisés pour accompagner « le martyr » et lui rendre un dernier hommage.

Abdourahmane Sanoh, coordinateur du Front National pour la Défense de le Constitution a déploré le comportement des forces de l’ordre qui selon lui sont en train d’assassiner des jeunes manifestants avant de promettre que ceux-ci ne restera pas impunis. Il invite les citoyens à poursuivre la lutte pour honorer ceux qui sont tombés alors qu’ils étaient en train de défendre la constitution.

Après l’enterrement des violences ont éclatés. Les forces de l’ordre sont intervenus pour rétablir la circulation qui a été momentanément bloquée à coup de gaz lacrymogène. Une femme dont nous ignorons l’identité pour le moment a été gravement blessée à la tête. Elle a été transportée dans un centre hospitalier pour les premiers soins.

leave a reply