Manifestations à l’appel du FNDC: deux morts dans les rangs des opposants

Comme prévu les opposants à la nouvelle constitution ont manifesté à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur ce lundi 13 janvier. Malheureusement, deux jeunes ont perdu la vie au cours de ces manifestations.

Il s’agit de Mamoudou Sow, tué par balle, à Cosa, dans la commune de Ratoma où des violents affrontements ont éclatés entre des manifestants et les forces de l’ordre. La victime est âgée de 21 ans selon ses proches et devait faire le BAC cette année.

Un autre jeune a été tué à Labé aussi selon l’antenne locale du FNDC. Une information confirmée par des sources hospitalières. Il a reçu une balle dans la tête et a succombé sur place. Pour l’heure, il n’est pas identifié mais son corps a été déposé à la morgue.

Dans cette ville, des manifestants se sont attaqués au tribunal de première instance où ils ont incendié des bureaux et des engins stationnés dans la cour.

Le gouverneur a réquisitionné l’armée pour aider la police et la gendarmerie à rétablir l’ordre.

Ces manifestations à l’appel du Front National pour la Défense de la Constitution se sont déroulées dans plusieurs villes de l’intérieur et à Conakry. Les opposants veulent contraindre le pouvoir à renoncer au projet de changement constitutionnel qui ouvrirait la voie à un troisième à Alpha Condé.

Bhoye Bah

leave a reply